• samedi , 25 mai 2019

Confessions d’une milf cougar sexuellement active

En ce moment, elle avoue avoir trois partenaires réguliers, tous avec écart d’âge assez prononcé. Ils sont beaux, jeunes, et là juste pour du sexe. Fabienne n’a pas eu de mal à les trouver.

Comme beaucoup de femmes cougars, elle parcoure les lieux susceptibles de lui apporter des rencontres avec de jeunes partenaires. Sa vie de cougar, Fabienne l’a choisi il y a trois ans maintenant, suite à son deuxième divorce. Depuis, elle mène une vie faite de rencontres, de sexe sans lendemain et de gestion de ses toy boys les plus réguliers. Fabienne est ce que l’on appelle une femme cougar. Elle assume ce statut sans aucun complexe, et a décidé de nous livrer quelques-unes de ses confidences les plus croustillantes, pour notre plus grand bonheur.

Pourquoi avez-vous souhaité être une cougar ?

Bonjour, disons que je n’ai pas choisi de devenir une cougar. Cela s’est fait tout seul. Je sortais de mon deuxième divorce. Le moral un peu dans les chaussettes, je me regardais une série assez drôle sur une femme qui séduisait des jeunes hommes. Je trouvais ça palpitant, et j’ai eu envie d’essayer moi aussi. C’était juste un peu avant le grand boom des cougars, en 2009 – 2010. J’avais 45 ans à ce moment, et je me suis inscrite sur un site de rencontre. J’ai précisé dans mon profil que j’étais intéressée par les hommes jeunes, beaucoup plus jeunes. Le résultat ne se fit pas attendre. Le soir même, j’ai reçu beaucoup de réponses. J’ai pu faire un tri, et voilà comment j’ai rencontré mon premier amant, il avait 21 ans.

Avez-vous un toy boy en ce moment ?

Un ? Disons que j’en ai plusieurs. Je vais uniquement vous parler des plus réguliers, sinon je ne m’en sortirai pas. Bon, actuellement je couche régulièrement avec trois hommes. Des très jeunes hommes. Ils ont tous entre 18 et 23 ans. Je les garde pour moi parce qu’ils savent bien se débrouiller au lit, et puis nous nous amusons bien ensemble. Disons qu’il y a un peu plus que du sexe. Une sorte de relation amicale. Ils sont tous les trois au courant que j’ai d’autres aventures, et ils le prennent très bien. C’est ça qui est bien avec les jeunes, ils s’en foutent. Ils sont là pour prendre du plaisir, comme moi, et pas pour se disputer.

Comment vos enfants prennent-ils la chose ?

J’ai pris une décision lorsque j’ai commencé à fréquenter des hommes plus jeunes que moi : tout cacher à mes enfants. Pourquoi ? Pour les préserver. Mon ainé a 20 ans. Comment voulez-vous qu’il réagisse s’il apprend que certains des hommes avec qui je m’envoie en l’air sont plus jeunes que lui ? Et puis, il est en plein dans ses études. Je ne veux pas être une barrière à sa réussite. Lorsqu’on fait le choix d’être une milf cougar, il faut savoir prendre des décisions et s’y tenir.

Votre meilleur coup ?

C’était en vacances, à la Réunion, l’année dernière. J’ai couché une seule fois avec cet homme. Je ne l’ai plus jamais revu. Il avait 20 ans, d’après ce qu’il m’avait confié sur l’oreiller, enfin plutôt sur la plage, mais je le suspecte d’être un peu plus jeune, 18 ou 19 ans. Il avait un sexe vraiment énorme, et je n’avais pour ainsi dire jamais goûté aux joies des grandeurs. Et puis, il dégageait une certaine virilité. Il avait quelque chose ce mec. Je ne l’oublierais jamais.

Related Posts

Poster un Commentaire

avatar