• vendredi , 22 juin 2018

OKCupid à manipulé les sentiments de ses membres

Vous, moi, tous, dès que nous surfons sur la toile nous sommes des internautes et surtout, des clients potentiels pour les milliards de sites marchands qui peuplent le web.

Okcupid

Ni Facebook, ni le géant de la rencontre internet okCupid.com n’échappent à la règle qui veut qu’on doit connaître son client pour mieux le retenir…

Coup de pub préventif ?

Marketing oblige, nous sommes observés, nos comportements sont scrutés par tous les acteurs de cette place de marché à l’échelle planétaire qu’est le web. C’est déjà le cas pour les rayons de nos supermarchés où tout est conçu pour déclencher le désir, la compulsion d’achat.

Il y a d’ailleurs très longtemps que les publicistes et tous les acteurs du marketing utilisent les résultats d’études comportementales très sérieuses pour influencer nos achats. C’est comme ça qu’ils parviennent à nous faire acheter tout, y compris ce dont nous n’avons pas réellement besoin !

L’internaute étant aussi un cobaye, pourquoi les utilisateurs de sites de rencontre échapperaient-ils à la règle ? Après que Facebook se soit pris une claque (très relative) suite à l’annonce de diverses manipulations sur d’innocents utilisateurs, OkCupid semble jouer la transparence en diffusant les résultats de certaines de ces études. Action préventive ou franchise en forme de coup de pub, reste que les résultats sont très intéressants.

Au pays des probabilités amoureuses…
Les algorithmes utilisés par les sites de rencontre pour établir un matching de compatibilité entre les profils sont un argument commercial majeur pour les sites de « rencontre sérieuse ». Le but annoncé par OkCupid était ici de vérifier dans quelle mesure ces résultats influencent nos comportements.

L’expérience consistait à annoncer un matching de 90% à des personnes qui n’étaient en réalité compatibles qu’à hauteur de 30%. Résultat : le pourcentage de discussion entre ces personnes fait un bon de 10 à 17%.
Autrement dit, si les mathématiques disent qu’ils sont parfait l’un pour l’autre, il y a 7% d’utilisateurs en plus qui oublieront leur instinct… dans un premier temps. Les algorithmes ne sont pas directement remis en cause (ils calculent très bien les pourcentages !), c’est notre réaction face aux résultats annoncés qui est mise en avant, leur influence sur nos comportements.

Le fondateur du site Christian Rudder, remarque qu’il suffit que l’algorithme annonce un bon résultat pour que les gens agissent comme s’ils étaient compatibles « Même si leurs personnalités sont censées être inconciliables ». Là, il va un peu vite en besogne, oubliant que la tension émotionnelle d’une personne en recherche amoureuse est proche de celle du chasseur : il saisit chaque opportunité et cours toutes les chances offertes…

Trombinoscopes pour trombinophiles
Réseaux sociaux et sites de rencontres sont avant tout de gigantesques trombinoscopes que nous adorons parcourir. Enfin, ce n’est pas toujours vrai pour ce qui concerne les sites coquins ou s’exposent plus les génitoires que les visages et pour lesquels Foufounoscopes* conviendrait mieux !
Reste que constater que notre trombine est plus importante que nos paroles dès qu’il s’agit de relations interpersonnelles, à fortiori amoureuse, c’est enfoncer une porte ouverte.

N’en déplaise aux idéalistes, l’humain est un animal « visuel ». Tous les éthologues vous le diront, la vue est notre sens prédominant. Nous basons donc une très large partie de nos jugements, réflexions et attirances sur les informations visuelles. D’ailleurs, notre cerveau est câblé pour ça, surtout celui des hommes !

Bref, OkCupid ne fait rien de pire que la concurrence, il fait mieux en l’avouant et surtout en communiquant ses résultats, qui au bout du compte nous en apprennent beaucoup sur nous-même et ça, c’est un véritable atout dans la recherche amoureuse !

*bien sûr les chibres ne sont pas totalement absents mais le sexe féminin étant surreprésenté, échappons pour une fois à la règle du masculin qui l’emporte !

Related Posts

Poster un Commentaire

avatar