• samedi , 17 novembre 2018

A Berlin, les « hipsters » ont leur propre site de dating

Audacieux pari de deux jeunes allemandes, un site de rencontre au concept novateur a vu le jour en début d’année. Sur Im Gegenteil, le site des (jeunes) branchés berlinois, on se fait photographier et interviewer en direct par les fondatrices du site au lieu de rédiger tout seul son annonce…

12
Hipster, vous avez dit Hipster ?
Berlin est une ville aussi branchée qu’underground, dont le maire Klaus Wowereit aime à dire qu’elle est « pauvre mais sexy ». Depuis le début des années 2000, elle est le creuset allemand de la tendance hipster. Lointain descendant de son ancêtre des années 40, fan de jazz qui revendiquait son droit à la pauvreté, à la liberté sexuelle et son rejet des institutions, le hipster berlinois d’aujourd’hui est branché, parfois bobo et surtout, non conformiste.

hisper
Une définition qui va comme un gant aux deux fondatrices Annelie Kralish-Pehlke et Jule Müller, toutes deux issues du milieu artistico-médiatique (l’une est DJ et agent artistique, la seconde photographe et auteur) qui au départ, ont voulu créer un « anti-Tinder » la fameuse appli de rencontre sur laquelle on sélectionne son élu(e) sur photo…
 
Du coup, la presse allemande a catalogué le site « hipster » car, il faut bien le reconnaître, les célibataires présentés répondent tous aux critères ad hoc : plus beaux que la moyenne, look étudié, profession créatives, goûts vintage… et cette surreprésentation de jeunes créatifs découle probablement du penchant naturel des deux jeunes marieuses du grand village berlinois…

 
Un site de rencontre aussi avant-gardiste que ces adhérents
Le principe est simple, au lieu de cocher des cases et de se creuser la cervelle pour se présenter (avec tout ce que cela suppose « d’erreurs » plus ou moins volontaires !), le candidat adhérent reçoit chez lui les deux co-fondatrices et, ce sont elles qui dressent son portrait.

Elles revendiquent haut et fort la qualité et l’intérêt de ce service inédit, arguant qu’il est plus difficile de leur mentir que de tricher en remplissant un formulaire, que les portraits qu’elles dressent de leurs clients « donnent envie » et enfin, qu’elles sont aussi pour eux une mine de conseils avisés, tant pour se présenter que pour rencontrer.

C’est ainsi que Janina, Berlinoise de 29 ans ayant entendu parler du site par un collègue, a été séduite par le concept et, qu’après avoir tout essayé (même les sites échangistes) sans grand succès, Markus explique qu’il a été attiré par une formule qui lui permet de dire « qui je suis vraiment »…

 
Un concept novateur ou révolutionnaire selon le point de vue
Prendre le parti systématique de dresser individuellement le portrait de chaque nouveau membre peut paraître très original comparé au fonctionnement traditionnel des sites de rencontre. Cependant, ce n’est ni plus ni moins que ce qu’ont toujours fait les agences matrimoniales et, qu’elles font toujours avec professionnalisme.
 
Quoi qu’il en soit, Im Gegenteil (au contraire en allemand) comptait déjà 600 000 visiteurs uniques en mars dernier, totalise 800 demandes de portrait par mois (soumises à l’approbation des fondatrices) pour lesquels, le délai d’attente actuel est de 6 mois…
 
Il faut dire que le site est totalement gratuit aussi bien pour les célibataires inscrits que pour les visiteurs et, ne subsiste que grâce aux annonceurs soucieux de toucher une clientèle jeune (20/40 ans) et très ciblée.
Souhaitons-lui d’être moins skinny que ces adhérents mais tout aussi subversif et un brin décadent, son succès inspirera peut-être alors les sites de rencontres bien trop mainstream qui pullulent sur la toile…en oubliant de rafraîchir et leur image et leur offre…

Related Posts