• lundi , 21 août 2017

Snapchat crée un nouveau buzz dans le monde du sexting

Toujours très ludique et souvent coquin, l’art du teasing (taquinerie) numérique gagne en impunité avec les nouvelles possibilités offertes par Snapchat.

snapchatsexy

Après l’image, place à la textopornographie éphémère,sexting » href= »http://pinkdating.fr/sexto/ » target= »_blank »> le sexting reprend son sens littéral et la vidéo live s’impose subrepticement…

 
Le charme du spontané et de la fugacité
Le sexting séduit et ne cesse de s’enrichir de nouvelles fonctionnalités. Même si Snapchat est majoritairement utilisé par les ados et jeunes adultes, avec ces nouvelles fonctionnalités l’application ne devrait pas avoir de mal à séduire les plus coquins, toutes générations confondues !

Rappelons qu’à l’origine Snapchat est une application de partage de photos/vidéos, destinée aux appareils mobiles et, qu’elle a la particularité de limiter la durée de visualisation des images envoyées pour le destinataire (entre 1 et 10 secondes). Passé ce délai, le média envoyé cesse d’être visible et, il est supprimé des banques de données des serveurs Snapchat.

Aujourd’hui Snapchat propose à ses membres d’appliquer la même DLC* aux textes, avec de plus la possibilité de sauvegarder les messages. De plus, l’appli étend son offre à la possibilité de conversations vidéo présentant la particularité de s’imposer dès lors que le correspondant est en ligne, sans qu’il ait le choix de décrocher ou non…
Les snapchatteurs n’ont pas manqué de trouver un intérêt très « pratique » aux nouvelles fonctions mises en place, au grand dam de nombreux enseignants américains…

 
L’impunité du périssable…
En effet, les profs américains expliquent que les élèves sûrs de leur impunité n’ont plus aucune retenue. C’est tout juste s’ils se cachent pour échanger des messages dont le caractère ultra-périssable les met à l’abri de toute preuve du délit… Le phénomène prendrait même les allures d’une addiction telle que, littéralement captivés et fascinés par leurs portables, les élèves présenteraient les symptômes d’une véritable hystérie collective !
Il faut dire que s’agissant de photos sexuellement explicites, ou même de blagues plus sages, il n’est pas toujours facile de trouver un coin tranquille, surtout pour un selfie érotique. Dans le bus, en plein cours, on peut toujours recevoir discrètement des images mais, impossible de répondre instantanément or, le tac au tac, c’est une partie du charme et ce qui pimente ce type d’échange.

 
Texting or not sexting ?
Avec cette nouvelle offre, on pourrait penser que Snapchat cherche à « s’acheter une conduite » en corrigeant son image de leader mondial du sexting vu qu’à ce jour, il semble que plus de 80% des images échangées sont sexuellement explicites, voire radicalement pornos.

Cependant, il y a fort à parier que le rapport 80/20 ne changera pas beaucoup au motif que les échanges seront cette fois textuels. Non seulement l’érotisme s’écrit très bien mais de plus, le caractère fugace du message ajoute un piquant non négligeable…

N’oublions non plus pas que Facebook avait fait une belle proposition d’achat de l’application (2.2 milliards d’euros en 2012) et, qu’après le refus des créateurs de Snapchat – Bobby Murphy et d’Evan Spiegel, la concurrence est de plus en plus rude avec Mark Zuckerberg. Surtout depuis que Facebook impose aux utilisateurs mobiles de télécharger Facebook Messenger s’ils veulent discuter en live.

En attendant, cette concurrence directe et celle de l’arrivée de nouveaux réseaux sociaux et applis de messagerie (WeChat, Line, etc.) créé une émulation dont le consommateur, quel que soit son âge, pourra profiter. Aux amoureux de veiller à être plus ensorcelés par l’objet de leur désir que par son image ou sa description…

*DLC : date limite de consommation…

Site:https://www.snapchat.com

Related Posts

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz