• samedi , 25 mars 2017

Sondage sur l’infidélité,toujours plus d’hommes que de femmes infidèles

Selon les résultats d’une enquête Ifop réalisée pour le compte de Gleeden, le site de rencontres extraconjugales, l’infidélité est en progression constante depuis les seventies.

infideles

Concernant 19% des couples en 1970, elle bondit à 30% au début des années 2000 pour atteindre aujourd’hui 43% des couples mariés ou concubins…

Toujours plus d’hommes que de femmes infidèles

Ils sont 55% pour 32% de femmes qui reconnaissent avoir été infidèles. Reste qu’il est bien difficile de savoir si les Français sont réellement de plus en plus infidèles ou, s’il n’est pas simplement plus facile de l’avouer de nos jours… Toujours est-il que parmi les hommes, ce sont les plus de 50 ans qui pratiquent le plus (66%), surtout lorsqu’ils appartiennent aux catégories socioprofessionnelles les plus aisées (53%)…

D’après un sondage complémentaire réalisé par Infideles.com, la recherche de la satisfaction sexuelle serait la principale cause de l’infidélité. Pour 28%, c’est le besoin de combler une insatisfaction sexuelle qui est responsable (dommage qu’on ne sache pas si c’est la routine ou l’abstinence qui en est la cause première…)

D’autre part, 35% de ceux qui avouent leurs relations extraconjugales les justifient par la recherche du seul plaisir sans investissement sentimental… Pour 13% c’est le désir de retrouver les feux de la passion amoureuse, enfin 10% y cherchent le shoot d’adrénaline, comme quoi on aime aussi se faire peur !

Même la politique s’en mêle !

Est-ce la vertu de l’exemple venu du plus haut des sphères politiques, toujours est-il que la gaudriole extraconjugale séduit 46% des gens de gauche et ne tente que 40% de ceux de droite…

Quel que soit le camp, 46% des Français ont déjà embrassé une autre personne et 50% reconnaissent avoir au moins tâté au jeu de la séduction adultère sans pour autant avoir osé passer à l’acte…

Embrasser c’est (déjà) tromper !
C’est du moins ce que pensent deux femmes sur trois… Pour François Kraus, directeur d’études à l’Ifop, il ressort nettement de cette enquête une « perception toujours différenciée de la fidélité entre hommes et femmes ». Toujours plus romantiques que leurs compagnons, il semble qu’elles acceptent moins facilement les petits coups de canif dans le contrat…

Entre fantasmes érotiques et réalité, où commence l’infidélité ?
Il ressort de ces enquêtes que 76% des hommes et 67% des femmes ont déjà fantasmé un rapport sexuel avec une autre personne que leur partenaire. Plus du tiers des sondés (32%) avouent avoir déjà pensé à quelqu’un d’autre tout en faisant l’amour avec leur compagnon/compagne… sans se considérer comme infidèles pour autant.
C’est bien la matérialisation du fantasme qui est en cause puisque, hommes et femmes se rejoignent pour estimer à 57% que les sextos et autres messages coquins sont une forme d’infidélité…

« Amour toujours », au fond les Français sont des idéalistes, des amoureux de l’Amour
Même de plus en plus volages on continue majoritairement à penser qu’il est possible d’être fidèle toute une vie durant à une seule personne, c’est du moins ce que déclarent 68% des Français… parmi lesquels se trouve forcément une part des 43% ayant déjà fauté !

Des chiffres qu’il est amusant de rapprocher des 63% des personnes vivant en couple, qui estiment qu’on peut parfaitement aimer quelqu’un tout en lui étant infidèle. La dissociation entre sexe et sentiments est souvent bien nette, à moins qu’elle n’arrange certaines consciences. Enfin, il semble bien qu’avec ou sans sexe, c’est toujours l’Amour qui compte le plus, pas les petites écorniflures au contrat…

Related Posts

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Sondage sur l’infidélité,toujours plus d’hommes que de femmes infidèles"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Miss Luna
Invité

Les Chiffres font très mal… Société de consommation sans valeurs ou les hommes et les femmes sont interchangeable à merci…

wpDiscuz