Parlons sexe avec des spécialistes de la communication

Voici une petite enquête réalisée en janvier dernier par l’agence de communication Care, sur un échantillon de salariés représentatifs. Les résultats de ce très sérieux sondage soulèvent de nombreuses questions…

8

1- Dérivatif ? 64% de leurs employés ont consulté des sites pornos au bureau… Y aurait-il plus de pression et de stress dans le monde brutal de la pub ?

2- Excuse ou idées reçues ? Si le quick sex est plus courant dans milieux créatifs et artistiques, on comprend mieux les résultats du sondage…

3- Parler de sexe à table avec des collègues… si les anglo-saxons préfèrent aborder leur business plan au déjeuner, les français y mêlent plaisirs de la chair et de la bonne chère… A chacun ses valeurs !

4- Recruter sur le physique : 20% des femmes de pouvoir sont des hommes comme tout le monde…

5- Se prendre un râteau avec un collègue : jamais à plus de 80% et, pour les deux sexes !… A croire qu’ils sont surdoués et beaux comme des dieux dans la pub… ou très prudents ?!

6- Quand je monte, je monte… seules 5 femmes sur trois pourraient satisfaire leur fantasme… Combien d’ascenseurs dans l’agence ?

7- Soupçons : 84% soupçonnent (jalousent ?) leurs collègues de batifoler en douce… C’est pas bien de rapporter !

8- Obnubilés : 50% des hommes et 42% des femmes pensent que le sexe est présent au bureau, les autres sont des naïfs impénitents qui manquent cruellement d’imagination… un comble dans la pub !

9- Père Noël : comme on espère que ce que l’on n’a pas, il y aurait 65% d’insatisfaits dans l’agence… Vous croyez vraiment qu’ils ne pensent au sexe qu’une fois par an ?

10- Promo canapé : 56% de leurs employés sont prêts à payer de leur personne pour le bien de l’agence, si c’est pas de l’abnégation ça…. !

11- Pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir : 12% nient l’existence de couples formés au bureau, excellente technique pour épargner sur les cadeaux de mariage, naissance…

Moralité, ce que cachent ces statistiques est essentiel, comme le disait si bien P. Desproges : « L’amour, il y a ceux qui en parlent et ceux qui le font… ». A partir de quoi il me semble urgent de me taire….

La verité sur l’impuissance erectil:Ce qu’il faut pour une érection !

1 Une bonne stimulation, 2 le fonctionnement du système nerveux, 3 un approvisionnement en sang adéquat.

Fumer, boire, manger : le chemin de l’impuissance

3

Tabac:Un lien direct entre tabagisme et impuissance a été établi, en raison de l’athérosclérose (accumulation de plaques et matières grasses sur les parois des artères) provoquée par le tabac.
Plus vous fumez, plus la pression sur vos artères augmente et, comme elles sont de plus en plus bouchées, le flux sanguin se réduit dans les zones stratégiques.
Alcool :Même de petites quantités d’alcool peuvent avoir un effet dépressif sur le système nerveux. Les signaux du cerveau vers les vaisseaux sanguins du pénis sont inhibés.
Vous pouvez éprouver une baisse du désir sexuel ou, si vous parvenez à obtenir une érection, vous trouverez qu’elle ne dure pas.
C’est parce que l’alcool dilate les vaisseaux sanguins, ce qui facilite l’écoulement du sang hors du pénis. L’abus d’alcool peut même endommager les nerfs du pénis, provoquant une impuissance permanente.

 

L’utilisation intensive et prolongée de drogues peut causer nombre de problèmes de santé à long terme.
Il s’agit notamment de problèmes cardiaques, d’hypertension artérielle ou, des problèmes mentaux, tels que la paranoïa.
Les amphétamines restreignent les vaisseaux sanguins et dirigent le flux sanguin vers les muscles, bien loin de la zone pelvienne. Antidépresseurs et médicaments peuvent modifier la pression sanguine et, causer une perte de libido.

 

Le stress: peut restreindre le flux sanguin vers le pénis. Ceci est dû à la libération de cortisol et l’adrénaline dans la circulation sanguine, ce qui provoque la contraction des vaisseaux sanguins.
L’hypertension causée par le stress peut endommager les parois artérielles, limitant le flux sanguin.
Le stress peut aussi conduire à la dépression, ce qui peut modifier et réduire la libido. Vous devez alors lutter pour atteindre et maintenir une érection.
Obésité:L’obésité a des liens directs avec la formation de dépôts graisseux dans les artères et l’athérosclérose.
L’artère qui alimente le pénis est la plus petite artère du corps donc, la première à subir une circulation sanguine réduite.
Les niveaux de testostérone diminuent car les tissus adipeux produisent une enzyme (aromatase) qui convertit la testostérone en œstrogènes. La baisse de production de testostérone peut avoir des conséquences directes sur la santé sexuelle des hommes.
Indépendamment de vos choix de vie, si vous souffrez d’impuissance, vous devez consulter en premier recours. L’impuissance peut résulter de plusieurs maladies sous-jacentes (diabète, etc.) – tant et si bien que les questions sexuelles entrent souvent dans le processus de diagnostic.

Ce que vous devez savoir sur les aphrodisiaques

libido2

Source:http://www.onlinedating.org/aphro

 

10:La corne de rhinocéros : un aphrodisiaque hypothétique ayant pour résultat l’extinction de l’espèce…

9:La mouche espagnole : en réalité un scarabée qui n’est pas espagnol et, dont on extrait un acide qui provoque une irritation des voies urinaires. Étrange confusion des sensations…

8:L’argent n’est pas directement un aphrodisiaque et, il n’est pas absolument nécessaire, mais il aide bien quand même… !

7:Les huitres : Beaucoup de plantes ressembles aux organes masculins. Les huitres quant à elles, ressembleraient au vagin… il paraît que Casanova pouvait en manger 50 au petit déjeuner…

6:L’alcool n’est pas vraiment un philtre d’amour, il désinhibe les amoureux et, rend irraisonnable…

5:Le chocolat n’est pas directement aphrodisiaque mais, il a un pouvoir bénéfique sur la chimie du cerveau et agit sur les centres du plaisir…

4:La campanule « Horny Goat Weed » ou chèvre excitée : doit son nom à un berger qui aurait remarqué une augmentation de l’activité sexuelle de ses bêtes après l’avoir mangée… Certains disent que c’est un Viagra naturel …

3:Le Damiana une plante du Texas et d’Amérique centrale, serait un stimulant chimiquement similaire à la progestérone humaine…

2:Le Muria Puama ou Bois bandé, originaire d’Amazonie, remède ancestral des fonctions érectiles…

1:Les pouvoirs du VIAGRA : Ce n’est pas un aphrodisiaque, il ne marche qu’à condition qu’il y ait une stimulation !…

Et quelques autres plantes : le ginseng un bon revitalisant utilisé depuis très longtemps en Asie, le Tribulus Terrestris ou Croix de Malte, prescrit en médecine chinoise pour stimuler la production de testostérone, cette plante est plébiscitée par les athlètes d’Europe de l’Est depuis le milieu des années 90. Enfin, le Yohimbe qui vient d’Afrique, est réputé bon pour la libido et les fonctions érectiles…

La sexualité en chiffres{Infographie}

sexo

Selon une enquête auprès des femmes :
Le minimum : la taille considérée comme « agréable » : environ 3.8 cm de diamètre* pour 12 cm de long ;
L’ajustement parfait : les dimensions les plus agréables : 5 cm pour 18 à 21 cm de long…

La taille moyenne d’un pénis au repos est de 2.8 cm pour 8,89 cm de long… En érection elle est de 4.2 cm pour 12.9 à 13.5 de long.

ORGASMES

Globalement 48% des hommes et des femmes atteignent l’orgasme pendant les rapports sexuels :

Parmi ceux-ci : 64% sont des hommes, 32​​% sont des femmes.
44% sont complètement satisfaits de leur vie sexuelle.

PRESERVATIFS

Utilisés correctement, ils sont efficaces à 98% pour la contraception et la transmission des MST ;
25% des Américains ont une MST incurable ;
Seulement 3% les utilisent correctement…

L’adulte moyen a 103 rapports sexuels par an

LE SEXE VU PAR LES SEXES

Penser au sexe : bleu, tous les jours, plusieurs fois par jour ; jaune, quelques fois par semaine, 1 à 2 fois par mois ; gris, moins d’une fois par mois.

90 : Ont envie de plus de tendresse ;
86 : ont eu des rapports sexuels l’an passé ;
84 : ont « corrompu » les hommes avec le sexe ;
62 : sont satisfaits de leurs orgasmes ;
48 : ont simulé l’orgasme ;
45 : femmes non célibataires se masturbent ;
44 : collégiens se masturbent ;
31 : Américains n’ont eu qu’un seul partenaire sexuel ;
19 : ont eu des rapports sexuels oraux l’an passé ;
11 : ne se sont jamais masturbé ;
9 : ont eu des relations sexuelles anales l’an passé ;
3 : sont mariés, mais abstinents.

Le couple consacre en moyenne 20 mn aux préliminaires, avant de brûler 200 calories lors de l’événement principal (30 mn en moyenne).

* les anglo-saxons indiquent la circonférence et non le diamètre…

 

Les filles aussi se touchent! étude en infographie

Aimer votre vagin, dans tous les sens du terme, n’est pas un péché. Plus de honte, plus de secrets. Il est temps que nous commencions à libérer notre culture de l’emprise des idées fausses qui stigmatisent la masturbation et, empêchent d’en parler.

vaginas

Tels sont les faits.
Travaillez bien, mesdames !
La tranche d’âge où les femmes se masturbent le plus, c’est de 25 à 29 ans.
De 18 à plus de 70 ans : la masturbation féminine au cours du mois passé, de l’année et d’une durée vie, par tranche d’âge …
Les filles vous pouvez faire mieux !

 

46,6% des femmes se masturbent moins d’une fois par mois chaque année.
Deux facteurs aléatoires entrent en compte :
– En général, les femmes se masturbent moins lorsqu’elles ont une relation amoureuse durable.
– La fréquence des fantasmes érotiques, le temps écoulé depuis la dernière rencontre sexuelle et la religion ont une incidence sur la fréquence de la masturbation. L’âge n’interfère pas sur la fréquence de l’orgasme pendant les rapports sexuels.

 

Petites présomptueuses !

44,4% des femmes ont commencé à se masturber entre 10 et14 ans.
Celles qui n’ont commencé à se masturber qu’après l’adolescence ont plus de difficultés à éveiller leurs sens.
Tandis que celles qui ont commencé à se masturber à l’adolescence éprouvent plus souvent des orgasmes lors des rapports sexuels.

 

Fais de beaux rêves !
20% des femmes se masturbent avant le coucher pour les aider à s’endormir.
Il y en a quand même 65,4% qui le font parce qu’elles en ont envie ! 31,9% pour se déstresser, 13,3 pendant les rapports avec un partenaire et, 8,6% parce qu’il est indisponible …
Oh non!
Les sentiments de culpabilité et de honte prévalent parmi les femmes âgées de 27 à 46 ans.
C’est dans le groupe des 47-56 ans, qu’est le plus haut niveau de sentiments positifs et, le niveau le plus bas de sentiments négatifs. La sagesse et l’expérience prévalent !

Faire l’ amour c’est bon pour la santé et la longévité

Avant l’orgasme le niveau d’ocytocine atteint 5 fois la norme.
L’ocytocine libère endorphines et corticostéroïdes, qui soulagent : arthrite, mal de dos, migraines, douleurs menstruelles

loveconnection

Les gens qui font l’amour 1-2/ semaine ont 30% d’immunoglobuline A en plus : un coup de pouce au système immunitaire.

La fréquence des rapports sexuels est corrélée avec une diminution des cancers du sein.

En éjaculant plus de 5x/semaine durant 20 ans, les hommes réduisent d’1/3 le risque de cancer de la prostate.
Le taux de mortalité est 50% moindre chez les hommes ayant un orgasme 2x/semaine (vs 1x/ mois).

Amour et sexe améliorent : Les sens, le poids, la dépression, la tension, l’hygiène dentaire, le sommeil, la fertilité, la beauté, et la gratitude…
Du sexe plus de 3x/semaine = – 50% de risque de crise cardiaque ou d’A.V.C chez l’homme
1 – après le sexe, la prolactine augmente la production de nouveaux neurones dans le bulbe olfactif,
2 – un coït brûle environ 200 calories (15 mn sur un tapis roulant),
3 – L’orgasme produit des endorphines qui soulagent la dépression et l’anxiété,
4 – Le respect du partenaire augmente l’hygiène buccale…,
5 – Le sexe et la masturbation, luttent contre l’insomnie,
6 – Le sexe limite l’endométriose chez les femmes, booste la testostérone chez les hommes, renforçant os et muscles,
7 – Le sexe régulier donne des cheveux brillants, un teint éclatant et des yeux brillants, grâce à la DHEA,
8 – Amour et satisfaction produisent de l’ocytocine qui abaisse le stress…

 
Les disputes vous nuisent :
Une dispute d’une demi-heure peut ralentir votre capacité d’auto guérison. Les blessures mettent 40% de temps en plus à guérir…
Les amours successives sont nocives pour votre santé
Chez l’homme, les MST augmentent de 40% le risque de cancer, chez les femmes : elles influent sur la dépression et une mortalité accrue.
Les jeunes ayant déclaré être récemment tombé amoureux avaient :
Moins de testostérone chez les hommes qui deviennent plus doux / plus chez les femmes qui deviennent agressives.
Conclusion : tomber amoureux peut réduire certaines différences entre les sexes…

La première année d’une relation, la croissance nerveuse augmente, les hormones restaurent le système nerveux, améliorent la mémoire, déclenchent la croissance de nouveaux neurones.

Lorsque les couples sont séparés physiquement : Ils ont des niveaux plus élevés de cortisol, dorment moins profondément…

Les gens mariés ont un taux de mortalité de 10-15% moins élevé et, cela augmente avec l’âge.

Découvrez ici le comparatif des meilleurs sites de rencontre coquine