• mercredi , 23 août 2017

The Tinder movie: La Bande Annonce

Après Darth Vader in Love, la « Bad Weather films » frappe de nouveau avec « The Tinder movie » sans rien céder à l’humour décapant qu’on commence à lui connaître.

Cette fois la satire touche « The Social Network » le film qui racontait la genèse de Facebook, pour mieux écorcher le succès foudroyant de Tinder, l’appli de rencontre la plus fun du moment…

Avec les deux trublions du net que sont Sam Milman et Peter Vass, chacun en prend pour son grade. Depuis l’addict qui like sur son trône, jusqu’au génial inventeur téléguidé par ses hormones, tous nos petits travers passent au crible d’un humour pas si potache qu’il y paraît au premier abord.

Leur scénario calque et parodie la biographie romancée de Mark Zuckerberg pour mieux brosser quelques portraits croustillants. Celui du créateur de Tinder, le geek de service qui n’échappe à aucun poncif du genre : asocial, génial et torturé mais, habité d’une vision grandiose : Il va créer une appli pour donner aux gens le moyen de se rencontrer…

Dans son monde tout est « easy », trouver le nom qui fera référence (Tinder = amadou), trouver un programmeur binoclard de génie au fond d’un parc et, taper des lignes de codes…sur une Remington… !

Tinder est né et la créature en fait voir de toutes les couleurs à son créateur, c’est un jeu addictif et dangereux (surtout pour les livres !) et, quand l’amour est là, sous ses yeux (enfin plutôt sagement assise à côté de lui), il ne le voit pas, pire il le rate pour une belle chimère 2.0…

Sur la lancée de leur inspiration, le duo égratigne le mythe de l’American way of life, le rêve américain de la réussite dont les dernières lueurs brillent peut-être encore au-delà de 30 matchs. L’allégorie est savoureuse, autant que la galerie de portraits qu’ils offrent et jouent fort bien aussi. Les clins d’œil et références foisonnent tant qu’il faut revoir plusieurs fois la vidéo pour n’en rater aucun…

Ce trailer est une bande annonce bidon dont on se prend à rêver qu’un réalisateur saute sur l’idée tant on adore tous se moquer gentiment de nous-mêmes, surtout en observant les travers des autres. De la dérision à l’autodérision… 2’37 de plaisir à s’offrir sans modération, même si vous jouez déjà avec Tinder !

Related Posts

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz